Avantages du Kombucha pour la santé

Quels sont les avantages du kombucha pour la santé ? Et est-il aussi sain que tout le monde le dit ? Toutes les réponses ici !

Alors que le monde s’empiffre de kombucha en espérant qu’il guérisse tous les maux, du cholestérol élevé aux orteils coincés en passant par les chakras déséquilibrés, on ne peut s’empêcher de se demander… le kombucha est-il vraiment si sain ?

Nous avons donc creusé dans la recherche pour répondre à la question une fois pour toutes – quels sont les véritables avantages du kombucha pour la santé ?

Il y a beaucoup de  » preuves  » provenant d’études qui ont été réalisées dans des tubes à essai et sur des rats. Par exemple, une étude a révélé que le kombucha était bénéfique pour les rats ayant un taux de cholestérol élevé. Mais sans essai humain montrant la même chose, on ne peut pas en dire grand-chose.

Il est difficile d’extrapoler les résultats de laboratoire en bénéfices réels pour les humains sans études humaines randomisées et contrôlées. Mais les humains ayant consommé du kombucha depuis des milliers d’années, voici quatre avantages pour la santé du kombucha que nous connaissons.

1. Le kombucha peut contenir des probiotiques qui aiment les intestins

Comme tous les aliments fermentés, le kombucha contient une variété de bactéries qui peuvent être saines pour votre système digestif.

Un intestin humain sain contient des trillions de micro-organismes (ou microflore) qui nous aident à digérer les aliments, à absorber les nutriments et à prévenir les infections. Lorsque cette microflore est endommagée (par exemple, par la prise d’antibiotiques), ou pour maintenir une microflore saine, un complément de probiotiques alimentaires (comme le kombucha !) peut être utile.

Et cette microflore est une chose puissante. Il existe des recherches indiquant que les probiotiques peuvent être utiles pour les personnes souffrant de SCI ou de diarrhée. De plus, de nouvelles recherches établissent un lien entre la santé de la microflore et l’obésité. Une étude causale a révélé que ceux qui avaient moins de diversité dans le microbiome avaient des taux plus élevés d’obésité et de résistance à l’insuline.

Alors que les probiotiques dans le kombucha sont certainement prometteurs, ne comptez pas uniquement sur le kombucha pour avoir un système digestif sain. Pour avoir l’intestin le plus sain, incorporez une grande variété d’aliments contenant des probiotiques – comme le yaourt, le kéfir, la choucroute et le kimchi – ainsi que des fibres provenant des fruits et des légumes. (P.S. vous pouvez également manger le SCOBY du kombucha, qui contient à la fois des probiotiques et des fibres).

2. Le kombucha peut vous aider à réduire le sucre

Pour ceux qui boivent régulièrement des sodas et des boissons sucrées, boire du kombucha à la place peut aider à réduire votre consommation de sucre tout en obtenant cette délicieuse dose pétillante.

1 tasse de kombucha contient environ 12g de sucre (50 calories). Pendant ce temps, 1 tasse de soda contient 25,6 g de sucre (96 calories).

Lorsque vous brassez votre propre kombucha, vous pouvez contrôler encore plus la teneur en sucre. Lorsque vous laissez votre kombucha fermenter plus longtemps, les bactéries et les levures ont plus de temps pour « manger » les sucres, qu’elles transforment ensuite en carbonatation et en acidité.

Une étude a trouvé des preuves anecdotiques que le kombucha peut stabiliser la glycémie chez les diabétiques, bien que cela n’ait été ni contrôlé ni randomisé.

3. Les antioxydants du kombucha peuvent vous aider à rester en bonne santé

Le kombucha est fabriqué à partir de thé, qui est une bonne source naturelle d’antioxydants et de polyphénols. Ces propriétés antioxydantes restent dans le kombucha après la fermentation, ce qui fait du kombucha un excellent moyen d’emballer un certain pouvoir antioxydant.

Que font les antioxydants dans votre corps ? Leur nom dit tout ! Ils combattent l’oxydation, neutralisant les « radicaux libres » nocifs (des molécules qui peuvent endommager d’autres cellules, conduisant à des choses comme les maladies cardiaques et le cancer).

Pour emballer encore plus d’antioxydants dans votre kombucha maison, utilisez du thé vert (par opposition au thé noir), et aromatisez votre kombucha avec des fruits frais pour la deuxième fermentation ! Vous pouvez également ajouter des boosters de nutrition, comme le moringa oleifera dans notre Green Goddess Kombucha.

4. Le kombucha vous garde hydraté

Si quelque chose, le kombucha est un excellent moyen d’ajouter un peu d’hydratation à votre journée ! Parce que soyons honnêtes, nous ne buvons pas assez d’eau, mes amis.

L’adulte moyen a besoin de huit verres de 8 oz de liquide par jour. Faites du kombucha l’un de ces verres ! (Découvrez le meilleur moment pour boire du kombucha ici.)

Combien de kombucha devez-vous boire par jour ? Les Centers for Disease Control recommandent que vous puissiez boire en toute sécurité 4 oz (1/2 tasse) de kombucha 1 à 3 fois par jour, mais nous recommandons 16 oz de kombucha par jour.

Alors, le kombucha peut-il être mauvais pour la santé ?

Bien que le kombucha ait sa part de promesses de santé crédibles, il n’est pas toujours sain.

Le kombucha contient des bactéries vivantes, ce qui signifie que de mauvaises bactéries peuvent s’y glisser. Pour un adulte en bonne santé, ces mauvaises bactéries ne devraient pas être un problème et peuvent être tuées dans l’intestin. Mais pour les personnes immunodéprimées (comme à la suite d’une maladie), celles dont le système immunitaire est plus faible (enfants et personnes âgées) et les femmes enceintes ne devraient pas boire de kombucha.

Le kombucha contient également des traces de caféine et d’alcool, et votre sensibilité à chacun doit être prise en compte avant d’ouvrir une bouteille. Lisez plus sur les effets secondaires potentiels du kombucha ici!

.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire